Editorial

  Cher Père Noël,

Il y a fort longtemps que je ne t’ai pas écrit, mais j’espère que tu me reconnaîtras quand même, car j’ai un certain nombre de demandes à te faire pour rendre la vie de nos concitoyens plus facile :

 - si tu pouvais empêcher les "incivilités" (tags, saccage des massifs fleuris, vols de fleurs , casses diverses...) et faire comprendre à ceux qui en sont responsables que cela coûte cher aux finances communales ;
 - si tu pouvais obtenir que les propriétaires de chiens deviennent raisonnables, qu’ils les empêchent de vagabonder, qu’ils maîtrisent leurs aboiements et obligent leur animal à faire ses besoins ailleurs que sur les trottoirs ;
 - si tu pouvais empêcher les automobilistes de rouler trop vite, de stationner n’importe où, car ils doivent savoir qu’ils mettent autrui en danger ;

- si tu pouvais faire cesser les problèmes de voisinage ;
 - si tu pouvais procurer un peu de bonheur à ceux qui sont seuls ou qui souffrent ;
 - ... et puis si tu pouvais faire diminuer le chômage pour que chacun, avec son emploi, trouve ou retrouve, une dignité et de quoi vivre décemment ;
 - si tu pouvais...

Je ne sais pas si tu pourras exaucer tous mes souhaits mais, si tu pouvais en réaliser l’un ou l’autre…, ce serait formidable !

                            Je te remercie par avance.

                            Claude Wissenmeyer

                            Maire